Le process de fabrication est composé de nombreuses étapes au cours desquelles d’éventuels contrôles peuvent être réalisés. Ces étapes, que l’on appelle « indicateurs de production » peuvent être dépendantes les unes des autres, et des actions peuvent ou doivent être réalisées pour passer à la suivante, en fonction de nombreux paramètres.

Suivi de l’avancée de la production

Ces indicateurs de production représentent un point central de l’application e-SCM, afin d’avoir, à n’importe quel moment, un état des lieux de l’avancée de la production. On peut définir comme indicateur de production aussi bien une étape de la production (Découpe, Montage, Assemblage) que des contrôles de validités d’échantillon (Fit sample, Size set sample, Preproduction sample) qui sont des étapes courantes, principalement dans le domaine de de l’industrie textile.

Jalons de production

En complément de ces indicateurs de production, il existe ce que l’on appelle des jalons de production, qui permettent d’autoriser ou de bloquer certaines actions, en fonction de leur état de validité. Il en existe actuellement deux dans e-SCM, à savoir un jalon « OK Production » et un jalon « Ok Expédition », dont l’état dépend de la validité des indicateurs.

De ce fait, tant que les indicateurs de production desquels dépend le jalon ne sont pas validés, la production et/ou l’expédition ne peuvent être lancées.

Différents niveaux et mode avancé

Pour chacun de ces indicateurs, un paramétrage complet a été mis en place, afin de permettre à un utilisateur d’être le plus libre possible et le plus en adéquation avec ses besoins.

En effet, on peut paramétrer le niveau auquel est attaché l’indicateur de production (Ordre de fabrication, Fournisseur, Modèle, Couleur), les habilitations de saisie en fonction des profils « utilisateur » ou encore l’obligation de rattachement de documents. En outre, il est possible pour certains utilisateurs habilités de rendre obligatoire ou non la saisie d’un indicateur de production en particulier.

Consultez l’article sur l’optimisation de la production avec l’échéancier des commandes e-SCM.

Rédigé par Laurent BELESTIN, ingénieur d’études e-SCM